Maladie d’Alzheimer : Bienfaits des fruits et du thé

Selon une récente étude réalisée par une équipe de chercheurs de la Tufts University dans le Massachussets, consommer des fruits en abondance et du thé régulièrement contribuerait à protéger contre la maladie d’Alzheimer.
En prenant un panel de 2800 personnes âgées de plus de 50 ans, les chercheurs ont comparé la quantité de flavonoïdes consommée tous les jours par ces personnes au moment de l’apparition des premiers signes de la maladie sur une durée de 20 ans.
Ils sont arrivés à la conclusion qu’une faible consommation de flavonoïdes contenus dans du thé ou des fruits comme les pommes, les poires ou les fraises multipliait entre 2 et 4 le risque de développer la maladie d’Alzheimer. Par faible quantité, il faut comprendre pas de thé du tout et à peine un à deux fruits par mois. En revanche, les gros consommateurs de fruits (8 pommes ou poires et 7.5 tasses de fraises ou d’autres fruits rouges par mois) et du thé à volonté (environ 19 tasses par mois) étaient plus protégés contre l’Alzheimer et la démence.
La consommation de fruits et légumes, riches en flavonoïdes, notamment connus pour leurs pouvoirs inflammatoires, a toujours été recommandée par les médecins et les nutritionnistes pour leurs bienfaits sur notre système cardio-vasculaire et là, avec cette nouvelle étude, il semblerait que ce mode d’alimentation soit aussi bénéfique pour la protection de notre santé cognitive.
Kamir B.

%d blogueurs aiment cette page :