fbpx

L’UE débutera sa vaccination dimanche : Voici ses grands défis !

Les Européens s’apprêtent à se faire vacciner à partir de ce dimanche, après que l »agence européenne du médicament et la commission européenne aient donné leur feu vert pour la mise sur le marché continental du vaccin Pfizer, jugé sûr et efficace.

La vaccination sera volontaire et la priorité est donnée, en ce début de campagne aux personnels soignants, les personnes âgées et la population à risque.

Pour cette opération unique en son genre, l’union européenne aura à relever plusieurs défis majeurs.

Le premier défi majeur que l’Europe semble régler, du moins sur papier, est la mise en place d’une logistique spéciale garantissant une couverture totale de la population européenne et assurant le respect strict de la chaîne de froid à profondeur de -70 degrés, requis par le vaccin germano-américain depuis le site de fabrication du vaccin en Belgique jusqu’aux centres de vaccination.

L’autre souci à lever est la sécurisation des sites de stockage et les circuits d’acheminement du vaccin. Pour ce faire, plusieurs pays ont donné instructions de garder les centres de stockage, les itinéraires et les heures d’acheminement ultra-secrets. En France par exemple, la force Sentinelle, affectée habituellement à la lutte antiterroriste, est mise à contribution.

Les autorités sécuritaires européennes considèrent ce vaccin comme de l’or liquide qu’il faut absolument protéger contre de potentielles attaques par les groupes sceptiques ou même terroristes qui seraient tentés de saborder l’opération de protection des populations du risque Covid-19.

L’autre grand défi des autorités sanitaires est ce combat que doit mener les pays, leurs médias surtout, pour battre le scepticisme et aussi la complotite qui a gagné une bonne partie de la population âgée. Contrecarrer la vaste campagne des complotistes est l’une des actions médiatiques majeures que s’attellent à réussir les médias européens responsables en collaboration étroite avec les autorités sanitaires. Pour cela, tous les canaux de communication sont mis à profit et encouragés pour sensibiliser davantage les populations sur la nécessité et l’urgence de se faire vacciner. 

Nora S