L’otite des baigneurs, une infection qui peut troubler la tranquillité de l’estivant

L’été, c’est la saison des couleurs, du soleil et de la détente qui exercent une bonne influence sur notre humeur et notre moral. Mais c’est aussi la période propice à certaines maladies qui aiment se répandre pendant l’époque chaude de l’année.

Trop occupés à profiter des belles journées ensoleillées, des promenades et des vacances pour ceux qui en ont la possibilité, on ne voit pas arriver ces affections qui nous incommodent subitement selon qu’elles soient sérieuses ou de moindre importance.

L’otite fait partie de ces troubles qui s’invitent l’été chez les baigneurs, surtout les enfants. L’eau stagne dans le conduit auditif et, la chaleur aidant, des germes s’y développent et causent des douleurs à l’oreille, une rougeur et une desquamation, parfois même un écoulement blanc ou jaunâtre.

L’otite des baigneurs comme on la surnomme peut être évitée à travers certaines mesures toutes simples. Après la baignade, on doit assécher l’eau dans le conduit et bien sécher les oreilles, et n’utiliser le coton-tige que pour nettoyer le pavillon (et non le conduit auditif).

Il est recommandé également de s’assurer de la propreté de l’eau de baignade, surtout dans les piscines (celle-ci doit être désinfectée selon les normes internationales). Quant au traitement de l’otite, il consiste à prendre des antalgiques et, éventuellement, des antibiotiques.

Nadia Rechoud

%d blogueurs aiment cette page :