L’OMS suspend temporairement le traitement à la chloroquine

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué ce lundi 25 mai avoir suspendu « temporairement » les essais cliniques avec l’hydroxychloroquine qu’elle mène avec ses partenaires dans plusieurs pays, par mesure de précaution.

Le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a expliqué au cours d’une conférence de presse virtuelle le recours à cette décision par le contenu d’une étude, publiée vendredi 2 mai dans la revue médicale The Lancet jugeant inefficace voire néfaste le recours à la chloroquine ou à ses dérivés comme l’hydroxychloroquine contre le Covid-19.

Rappelons que l’OMS a lancé il y a plus de deux mois des essais cliniques portant notamment sur l’hydroxychloroquine, baptisés « Solidarité », dans le but de trouver un traitement efficace contre le Covid-19. Actuellement, « plus de 400 hôpitaux dans 35 pays recrutent activement des patients et près de 3.500 patients ont été recrutés dans 17 pays », a expliqué le patron de l’OMS.

Nora Saghi

%d blogueurs aiment cette page :