L’intelligence artificielle pour reconnaître : La toux du COVID-19.

Une équipe de chercheurs de l’université de Cambridge a développé une application destinée à recueillir des données permettant de diagnostiquer la maladie du coronavirus grâce à la voix.

Une invention qui réduit la propagation du virus et qui améliore la nécessaire téléconsultation imposée par la mesure du confinement

Désormais, le médecin aura peut-être aussi l’aide de l’intelligence artificielle pour effectuer son diagnostic.

Cette application est développée dans le cadre du projet européen EAR (Audio-Based Mobile Health Diagnostics) et elle est conçue pour permettre aux gens qui pensent souffrir de la maladie de noter l’évolution leurs symptômes et puis d’enregistrer quelques échantillons de leur voix, de leur respiration et leur toux.

Les spécialistes sont unanimes que les patients atteints du coronavirus présentent une toux sèche, une façon caractéristique de reprendre leur souffle et/ou observent des pauses dans leur respiration.
L’enregistrement via l’application de l’équipe de Cambridge permettra au médecin traitant de reconnaître ces symptômes à travers la voix du patient.

L’autre objectif de cette invention est de recueillir des données d’un grand nombre de patients afin d’entraîner des algorithmes d’apprentissage automatique capables de diagnostiquer la maladie en écoutant
le malade.

L’application est aujourd’hui disponible sur PC et l’équipe de recherches travaille pour son développement sur les smartphones Android.

Amayas M

%d blogueurs aiment cette page :