L’implant cochléaire, un soulagement pour Ismahane après une longue période de surdité

Elle n’entend pas la voix de sa maman, elle voit ses lèvres bouger sans percevoir aucun son. Elle communique avec ses parents, ses frères et ses sœurs avec des gestes qu’ils ont adoptés au fil des années. Ismahane est sourde de naissance et vit dans son univers fait de silence et de mutisme alors qu’elle a atteint l’âge de 21 ans. « Ce n’est pas facile d’admettre que ma fille n’ait jamais pu mener une vie normale, ni en étant enfant ni maintenant comme les filles de son âge » déplore sa mère qui relève toutefois que Ismahane est une jeune fille active et joyeuse. « C’est peut-être ce qui nous permet de vivre cette situation avec le moins de tristesse possible, surtout qu’elle nous fait comprendre qu’elle refuse la compassion et la pitié. Mais je peux vous dire que c’est mon drame ». Un drame atténué toutefois par le choix porté sur la jeune fille (avec une fillette âgée de six ans) pour subir une intervention chirurgicale pour la pose d’un implant cochléaire, au tout début du lancement de cette initiative dans notre pays. Ce qui devait certainement changer la vie de Ismahane.

   

Nadia Rechoud

%d blogueurs aiment cette page :