L’impétigo : Une maladie de la peau à prendre au sérieux

Touchant la plupart du temps les enfants âgés entre 2 et 5 ans, l’impétigo peut aussi se déclarer chez les adultes.
Cette infection bactérienne de la peau est due à des micro-organismes habituellement présents sur la peau et sur les muqueuses de l’intérieur du nez : Streptococcus pyogenes (streptocoque de groupe A) et Staphylococcus aureus (staphylocoque doré).
Chez les enfants, l’impétigo est considéré comme l’infection bactérienne de la peau la plus fréquente et se manifeste plus particulièrement lorsque les petits commencent à fréquenter l’école ou la crèche, surtout durant la saison chaude.
En revanche, chez les adultes, l’impétigo est observé chez des personnes vivant dans de mauvaises conditions d’hygiène, ou celles ayant une immunité diminuée du fait d’une maladie chronique ou d’un traitement immunosuppresseur.
L’impétigo apparaît sous diverses formes et ce, selon l’âge du patient. L’apparition de vésicules se fait après une période d’incubation d’environ une semaine pour évoluer le plus souvent sous forme de croûtes.
La présence de lésions de la peau préexistantes (lésions de grattage dues à des démangeaisons…), facilitant la pénétration du streptocoque ou du staphylocoque dans l’épiderme, favorise l’apparition d’impétigo.
Etant une maladie contagieuse, l’impétigo exige un traitement rapide et des mesures d’hygiène pour éviter l’autocontamination d’autres zones de la peau, ou la contamination de l’entourage par contact.
Dans les formes très localisées, le médecin prescrit l’application d’une crème ou d’une pommade contenant un antibiotique. Parfois, le traitement de l’impétigo nécessite aussi la prescription d’antibiotiques par voie orale.
A noter que l’utilisation concomitante de pommade antibiotique et d’antiseptique est déconseillée : elle favorise le risque d’allergie ou d’irritation de la peau.
Pour ce qui est des mesures préventives, chez l’enfant comme chez l’adulte, elles reposent sur le maintien d’une peau en bonne santé et d’une hygiène irréprochable à travers un nettoyage régulier avec un savon doux (surgras), l’application régulière d’une lotion hydratante, de soins d’éventuelles démangeaisons, etc.
Chez les petits, il faut vous laver les mains avant de vous occuper d’eux, lavez régulièrement les mains de vos enfants, y compris des nourrissons, coupez-leurs les ongles court et veillez à ce qu’ils ne les rongent pas, enfin, apprenez-leur à se laver les mains après s’être mis les doigts dans le nez.
Enfin, sachez que les impétigos dus aux streptocoques peuvent en as de complication entraîner une atteinte rénale ou une glomérulonéphrite aiguë. Sans traitement, l’impétigo peut également se compliquer d’un abcès, d’une lymphangite, de pneumonie, d’arthrite, ou de septicémie.
Kamir B.