L’hoverboard : le skateboard volant

L’idée du skateboard sans roues a été communiqué par le film « Retour vers le futur 2» dans lequel le héros, Marty McFly, se déplace sur une sorte de skateboard qui flotte dans les airs. Dans la réalité, plusieurs projets expérimentaux et commerciaux ont tenté à créer un hoverboard fonctionnel.

L’université Paris-Diderot a fait la démonstration d’un prototype de surf volant grâce au principe de la supraconductivité en 2011. La planche était remplie de pains de matériaux supraconducteurs et d’un réservoir d’azote liquide. Le résultat est que le hoverboard flottait à 2 ou 3 centimètres de hauteur le long d’un rail contenant un aimant.

Le Hendo Hoverboard fut présenté comme le premier véritable modèle commercialisable en 2014. Fondé sur une technologie de lévitation magnétique, l’engin devait évoluer sur un plancher spécial. Après plusieurs modèles, le modèle final n’était toujours pas disponible en 2016. Cette même année est apparue l’ArcaBoard, un hoverboard doté de 36 moteurs électriques équipés d’hélices qui délivrent une puissance de 272 chevaux et une poussée de 1.913 newtons. Cette grosse planche, qui peut voler à 50 cm du sol à une vitesse de 20 km par heure, était vendue à plus de 13 000 euros.

Fadila Kerraz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.