L’exposition à certaines images en jouant à des jeux vidéo peut déclencher des crises d’épilepsie

L’exposition à certains motifs ou certaines images d’arrière-plan sur des écrans de télévision ou en jouant à des jeux vidéo peut déclencher des crises d’épilepsie ou des étourdissements chez ces personnes. Ces conditions peuvent déclencher des symptômes d’épilepsie non détectés auparavant chez des personnes qui n’ont jamais été sujettes à des crises d’épilepsie. Si vous-même ou un membre de votre famille souffrez d’épilepsie ou êtes sujets à des crises de quelconque origine, consultez votre médecin avant de jouer.

Il y a lieu de signaler qu’un nombre très limité de personnes peut éprouver des symptômes d’épilepsie ou des étourdissements lorsqu’elles sont exposées à certaines lumières ou certains motifs clignotants.

Il faut arrêtez immédiatement l’utilisation et consultez un médecin avant de reprendre le jeu, si vous ou vos enfants ressentez un des symptômes ou problèmes de santé à savoir des vertiges, des troubles de la vision, contraction des yeux ou des muscles, perte de conscience, troubles de l’orientation, crises ou tout mouvement involontaire ou convulsions ne reprenez le jeu que si votre médecin vous y autorise.

 

Accordez-vous une pause d’environ 15 minutes pendant chaque heure de jeu

Afin de réduire les probabilités de crises, les experts conseillent l’utilisation et manipulation des jeux vidéo dans une pièce bien éclairée.

Évitez les écrans larges. Utilisez le plus petit écran de télévision disponible et surtout tenez-vous le plus loin possible de l’écran du téléviseur.

Évitez toute utilisation prolongée du système PlayStation®.

Accordez-vous une pause d’environ 15 minutes pendant chaque heure de jeu.

Évitez de jouer si vous êtes fatigué ou manquez de sommeil.

Arrêtez immédiatement d’utiliser le système si vous ressentez un des symptômes suivant : vertiges, nausées, fatigue ou symptômes similaires au mal des transports, sensation désagréable ou douleur au niveau des yeux, des oreilles, des mains, des bras, ou toute autre partie de votre corps. Si les symptômes persistent, consultez un médecin.

 

Mise en garde de sécurité pour le casque VR

 

Avant l’utilisation, lisez les mises en garde sur la santé et la sécurité dans le mode d’emploi du casque VR. Suivez soigneusement toutes les instructions pour la configuration et l’utilisation.

Le casque VR n’est pas conçu pour une utilisation par les enfants de moins de 12 ans.

Examinez votre environnement et éliminez tout obstacle avant l’utilisation. Prenez des mesures pour empêcher les animaux domestiques, les enfants ou d’autres obstacles d’entrer dans la zone pendant l’utilisation.

Certaines personnes peuvent éprouver un mal des transports, de la nausée, de la désorientation, une vision trouble ou d’autre inconfort lorsqu’elles regardent du contenu de réalité virtuelle. Si vous éprouvez un de ces symptômes, arrêtez immédiatement l’utilisation et retirez le casque RV.

Lorsque vous utilisez la manette de détection de mouvements, évitez de la tenir à moins de 8 po de votre visage ou de vos yeux.

 

Observer des pauses régulières durant le visionnage de vidéo en 3D

 

Certaines personnes peuvent ressentir une gêne (tension ou fatigue oculaire, ou nausées) durant le visionnage d’images vidéo en 3D ou la lecture d’un jeu vidéo en 3D stéréoscopique sur un téléviseur compatible 3D. Si vous ressentez une telle gêne ou toute autre sensation de malaise, arrêtez immédiatement d’utiliser votre téléviseur jusqu’à ce que la gêne s’estompe.

Sony Interactive Entertainment (« SIE ») conseille à tous les utilisateurs d’observer des pauses régulières durant le visionnage de vidéo en 3D ou la lecture de jeu vidéo en 3D stéréoscopique. Bien que la durée et la fréquence de ces pauses nécessaires puissent varier d’une personne à l’autre, observez des pauses suffisamment longues pour permettre à la gêne ou la sensation de malaise de s’estomper. Si les symptômes persistent, consultez votre médecin.

Notez que la vision chez les enfants en bas âge (particulièrement avant 6 ans) est en développement constant. Avant de permettre à un enfant de regarder des vidéos en 3D ou de jouer à des jeux en 3D stéréoscopique, SIE vous recommande de consulter votre pédiatre, ophtalmologiste ou autre médecin. Les jeunes enfants doivent être sous la surveillance d’un adulte.

Houyam Rana

%d blogueurs aiment cette page :