fbpx

L’Etat renforcera ses efforts dans la lutte contre le cancer et la prise en charge des malades

Le ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, a affirmé dimanche que l’Etat veillera à renforcer ses efforts dans la lutte contre le cancer et à améliorer la prise en charge des malades à travers le territoire national, notamment en matière de prévention, de soins et d’accès au médicament ».

« L’Etat veillera à renforcer ses efforts dans la lutte contre le cancer et à améliorer la prise en charge des malades à travers le territoire national, notamment en termes de prévention, de soins et de formation, en facilitant l’accès aux médicaments » a indiqué le ministère dans un communiqué rendu public dimanche.

Concernant les médicaments innovants, le ministère a affirmé que « leur acquisition, prescription et utilisation dépend de l’avis des experts qui savent pertinemment faire l’équilibre entre l’efficacité du médicament et le facteur économique », précisant que « la facture des médicaments anticancéreux a été estimée à 60,5 milliards de dinars en 2018, soit 64 % des ventes de la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH), un taux équivalant au double de celui enregistré en 2015 ».

« En plus des structures sanitaires spécialisées dans la lutte contre le cancer réalisé à Batna, Sidi Bel Abbes, Sétif, Annaba, Tlemcen, Tizi Ouzou, Béchar, Ouargla et El Oued, les efforts se poursuivent pour la réception de centres anticancer (CAC) à Laghouat, Adrar, Tiaret, Bejaïa et Médea », lit-on dans le communiqué.

Nouhad Ourebzani