fbpx

Les visites chez le dentiste primordiales pour les enfants

De leur apparition jusqu’à leur changement, les dents chez l’enfant ne se font pas sans souci. Des poussées dentaires qui ne sont pas sans provoquer des douleurs chez les bébés jusqu’au changement des dents de lait (entre l’âge de 5 et 7 ans pour les premières chutes selon que les premières dents aient poussé un peu tôt ou un peu tard entre 6 mois et un an ou plus), la dentition des petits passe par certaines étapes et connaît parfois quelques problèmes. Les caries constituent les ennuis les plus courants, l’émail des dents de lait étant plus fragile que celui des dents définitives, et les principaux facteurs sont les défaillances en matière d’hygiène bucco-dentaire et les habitudes alimentaires. Ces habitudes sont de plus en plus remises en question pour les dégâts causés sur la santé, entre autres sur la dentition. Aliments industriels, nourriture transformée, sodas, ketchup…  Après chaque repas, des restes d’aliments restent collés sur les dents et les bactéries présentes dans la bouche transforment les sucres de ces résidus en acides qui attaquent l’émail des dents en l’absence de brossage. La consommation excessive de bonbons et de friandises par les enfants contribue aussi à la déminéralisation de l’émail. La prévention des caries est possible, il faut que les parents apprennent à leur progéniture la nécessité de se brosser les dents et comment doit s’effectuer le brossage. Il est également essentiel de revoir leur alimentation et de réduire les sucreries. Il y a aussi le mauvais alignement des dents définitives, quand celles-ci ne poussent pas de façon alignées. Il est possible alors que deux dents se chevauchent en raison d’un manque d’espace sur la mâchoire (mâchoire trop petite) ou que deux dents soient décalées les unes par rapport aux autres ou espacées lorsqu’il y a trop d’espace entre les dents de la mâchoire, (petite taille des dents ou croissance anormale des mâchoires). Il n’y a pas que le sourire qui en est affecté, mais les dents non alignés constituent un problème pour la santé, notamment pour la digestion en raison d’une mauvaise mastication des aliments, ce souci peut provoquer une usure précoce de l’émail et l’apnée du sommeil. La succion d’un pouce ou d’une sucette est autre cause du mauvais alignement des dents, celles-ci étant orientées vers l’avant avec une forme arquée. Toutes ces questions doivent inciter les parents à adopter une démarche de prévention (ou de traitement) qui consiste à faire ausculter régulièrement leurs enfants par un dentiste aussi bien pour entretenir une bonne dentition que pour apporter des solutions à des problèmes existant et empêcher leur évolution. L’enfant doit être emmené chez le dentiste dès la première année, ou 6 mois après l’apparition de la première dent afin de l’y habituer, et au minimum un rendez-vous une fois par an.

Nadia Rechoud

%d blogueurs aiment cette page :