fbpx

Les talons plats comme les hauts talons néfastes pour la santé

Les chaussures plates ont la côte auprès de nombreuses femmes qui, tout au long de l’année, été comme hiver, optent pour une semelle à talons plats ou carrément sans talons. Mocassins, ballerines, bottes et bottines, tongs et sandales remportent une quasi adhésion en raison de ce qui est perçu comme représentant un confort et une aptitude à marcher en toute aisance. Mais ce n’est pas sans risques. Tout comme les escarpins à hauts talons, ce type de souliers comporte des inconvénients et sont préjudiciables pour la santé.  Le dos, les pieds et les tendons en pâtissent affirment les podologues. Ils citent certaines pathologies dont on peut être affecté tels que l’aponévrose plantaire qui est une inflammation de la membrane,  plus connue sous l’appellation d’épine calcanéenne qui se caractérise par la formation d’une excroissance osseuse sous le talon. On peut également souffrir de tendinopathie du tendon d’Achille, une inflammation qui provoque une sensation de brûlure intense et de douleurs au dos. Un talon plat peut déformer les orteils (ce qu’on appelle les orteils en marteau), cette position du pied maintenu trop peu à l’avant et à l’arrière pouvant provoquer la crispation du pied et des orteils. Il peut également être à l’origine de la formation de cors ou encore d’un hallux valgus en raison de la mauvaise position des orteils dans la chaussure. On doit savoir aussi qu’une semelle trop fine n’est pas faite pour absorber les chocs de la marche, ce qui peut entrainer des douleurs au niveau du bassin et du cou. Cela nous incite à constater que le talon plat et les hauts talons constituent un mauvais choix et que nous devons penser à notre santé en optant pour ce qui est intermédiaire. L’idéal est de porter des chaussures à talons de deux à trois centimètres, ce qui permet d’avoir une bonne répartition du poids sur le pied et causer moins de fatigue pour le corps. Les podologues ne vont pas jusqu’à conseiller de se débarrasser définitivement des mocassins, ballerines et autres tongs, ils préconisent de les porter de temps à autre, et surtout de faire travailler les orteils.

Rachida Merkouche