Les Sepistes face au manque de médicaments : Le traitement oral pour une meilleure qualité de vie

Suite à l’appel lancé par le Dr Kenzoua, à travers, Esseha.com, concernant l’indisponibilité de certains traitements destinés aux malades souffrant de sclérose en plaque, nous avons été faire un petit à travers quelques pharmacies pour nous enquérir de la situation. Et, effectivement, les pharmaciens interrogés ont tous confirmé un manque.
Le traitement en injection habituellement prescrit aux malades atteints de SEP est jugé trop contraignant par ces derniers d’où l’appel du président de la Fédération algérienne des malades atteints de la sclérose en plaque (SEP) et de l’association SEPOIR de la wilaya d’Alger au ministère de tutelle pour que ce dernier mette à la disposition des malades des médicaments oraux, plus faciles à prendre et donc pouvant assurer une meilleure qualité de vie.
Le Dr Kenzoua avait évoqué l’existence de molécules sous formes de comprimés. En effet, en mars dernier, un laboratoire pharmaceutique algérien avait annoncé le lancement d’un nouveau médicament se présentant sous forme de gélules, basé sur la molécule Diméthyl Fumarate qui freine la forme récurrente-rémittente de la maladie. Ce médicament n’est pas encore commercialisé.
Kamir B.

%d blogueurs aiment cette page :