Les petits maux de la plage : une trousse d’urgence pour affronter les piqûres d’oursin et les blessures

Espace de détente par excellence, la plage n’est pas dénuée de risques. Il arrive souvent qu’on se blesse et là, nombreux sont ceux qui ne savent pas quoi faire parce que non préparés. Piqûre d’oursin ou de méduse, coupure et éraflure… Des mésaventures qui entachent les vacances -mais pas pour longtemps- et qu’il faut savoir affronter et maitriser.

Tout un chacun peut être, un jour ou l’autre, victime de ce type de blessures, mais il reste que les enfants sont les plus exposés, notamment aux écorchures et aux coupures, leurs jeux sur le sable (objets tranchants sous le sable, débris de verre…) et les courses poursuites au milieu des rochers se terminant parfois par une blessure au pied ou au genou.

Dans ce cas, il faut empêcher toute infection en nettoyant la plaie avec de l’eau et du savon et de la désinfecter ensuite avec un antiseptique avant de la couvrir d’un pansement stérile. Si la plaie saigne abondamment, on doit exercer une pression pendant 5 à 10 minutes pour arrêter le saignement puis appliquer un désinfectant.

Les piqûres d’oursin, la meilleure chose à faire est de ramollir la peau (dans l’eau chaude mélangée à un antiseptique) afin de retirer facilement les épines à l’aide d’une pince à épiler.

En cas de contact avec une méduse, il faut rincer l’endroit touché à l’eau de mer avant de l’enduire avec du sable, puis, lorsque le sable est séché, en débarrasser la peau en la raclant. Le remède, encore une fois, l’eau de mer puis un baume antiseptique.

Ceci nous amène à conclure que les parents doivent absolument se munir d’une trousse d’urgence qui leur permettrait de faire face à de telles situations.

Nadia Rechoud

%d blogueurs aiment cette page :