fbpx

Les officines privées pratiqueront la vaccination anti-covid : Un guide du ministère de la santé fixe les conditions

Le ministère de la santé a publié un guide spécial à l’adresse des officines privées contenant les procédures administratives et techniques susceptibles d’assurer la réussite de la campagne nationale de vaccination.

Dans un éditorial publié dans ledit guide, le ministre de la santé, Abderrahmane Benbouzid, a salué le rôle important que joue les officines privées dans le secteur de la santé publique et les services qu’elles offrent au citoyen en termes d’orientations et de conseils. Le ministre a exprimé sa confiance quant au rôle que joueront les officines privées et l’ensemble des partenaires sociaux dans la réussite de l’opération de vaccination, tout en relevant la disposition du ministère de la santé à soutenir cet élan.

Le guide mis à la disposition des officines privées contient un ensemble de conditions et éléments requis pour que le pharmacien puisse procéder à la vaccination dans son officine. Parmi ces conditions, la détermination des praticiens qui auront la tâche de procéder à l’acte de vaccination et qui sont le pharmacien et le pharmacien adjoint après avoir subi un formation spéciale en vaccination

L’autre condition émise dans le guise est la conformité du local à l’acte de vaccination. Autrement dit, l’obligation de possession de climatiseurs et moyens de refroidissement pour la conservation des vaccins, ainsi que la boite des premiers secours, le stéthoscope, le thermomètre et tous les moyens nécessaires pour se débarrasser des éléments utilisés lors de la vaccination.

Par mesure préventive, un accord est passé avec la direction générale de la protection civile pour faciliter le transport et le transfert des cas présentant des effets secondaires en coordination avec les DSP.

Le guide en question  a été préparé par la direction générale de la pharmacie et des équipements de santé pour le compte du ministère de la santé, en collaboration avec le conseil national de l’éthique des pharmaciens, le syndicat national des pharmaciens privés et la fédération Algérienne de la pharmacie

Meriem Azoune