fbpx

Les ministres Africains ont examiné la lutte menée par le continent contre la Covid-19

Les Ministres africains de la santé des 47 États Membres de la Région africaine de l’OMS, ainsi que des partenaires clés, se sont réunis , ce mardi 24 août,  pour examiner l’état et les résultats de la  lutte menée par le continent contre la COVID-19. Ladite réunion s’est tenue alors que la pandémie continue de mettre à mal les systèmes de santé, jusqu’au point de rupture dans certains pays, et que seuls 2 % des Africains sont entièrement vaccinés contre le virus.

Endiguer la troisième vague en Afrique, qui a vu le nombre de cas de COVID-19 sur le continent dépasser les 7 millions, pour atteindre un pic hebdomadaire record de plus de 250 000 cas début juillet et un pic hebdomadaire record de plus de 6400 décès début août, tel est le cap majeur fixé par les ministres de la santé africains réunis aujourd’hui.

L’autre objectif assigné à cette réunion continentale est celui d’informer les Ministres sur l’état de la pandémie de COVID-19 dans la Région africaine de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), faire connaître les différentes approches pour s’attaquer à la pandémie et discuter de la façon dont les pays africains peuvent apprendre de la COVID-19 et construire des systèmes plus durables afin de prévenir, détecter et riposter à de futures urgences sanitaires.

Parmi les thèmes discutés figuraient les approches holistiques de santé publique visant à contrôler la troisième vague en Afrique, le futur de la riposte d’urgence en Afrique et le développement de la confiance des communautés pour stimuler la prise de vaccins anti-COVID-19. Des « conversations informelles » en ligne ont permis des analyses ouvertes et stratégiques, ainsi que des discussions approfondies.

Meriem Azoune / OMS