Les laboratoire français Sanofi espèrent commercialiser un vaccin anti-Covid au printemps 2021

Les laboratoire français Sanofi espèrent commercialiser un vaccin contre le coronavirus à l’horizon de « la fin du premier trimestre 2021 ». C’est son président Olivier Bogillot qui en a émis l’hypothèse ce mercredi sur les ondes de la radio Europe 1.

« Un vaccin prend généralement plusieurs années. Là, on est dans une course contre la montre pour le faire en moins de 18 mois, parfois un an », explique Olivier Bogillot.

« On espère pouvoir être en capacité de commercialiser un vaccin à la fin du premier trimestre, au début du second trimestre 2021 », dit-il.

Réservé le patron de Sanofi déclare, toutefois, que cela reste pour l’heure une date hypothétique, car ce vaccin est moins avancé en matière de phases cliniques que celui de l’américain Moderna.

Pour lui, il faut attendre la fin des essais cliniques, puis une évaluation par les agences réglementaires et les recommandations nationales, données en France par la Haute autorité de santé (HAS).

Plus prudent encore sur la disponibilité de ce vaccin pour toute la population mondiale, Olivier Bogillot affirme que « trouver un vaccin avec une bonne recherche ne sera pas suffisant ». « Lorsque vous devez injecter un vaccin à plusieurs milliards de personnes, il faut vous assurer d’avoir les capacités de production », précise le dirigeant du laboratoire français.

Nouhad Ourebzani

%d blogueurs aiment cette page :