fbpx

Les exercices physiques en groupes serrés et sans masque

 

Dans cette forêt très prisée pour faire du sport ou simplement faire un pique-nique en famille, les habitudes s’y sont justement installées et le commerce y est florissant. Location de chevaux ou de quads y est la plus en vue, mais il y a aussi du matériel pour la pratique d’exercices physiques.

Certaines personnes se contentent de faire du footing ou des exercices pour renforcer leurs muscles ou avoir la forme, d’autres par contre tiennent à s’entraîner sur des équipements de sport.

C’est le cas des trois amis, Sofiane, Aberraouf et Amine. « Nous avons convenu tous les trois de faire du sport pour arrêter de fumer. Nous venions ici pour faire de la course à pied et quelques mouvements », nous apprend Abderraouf qui déclare ne pas avoir pu arrêter la cigarette jusqu’ici et qu’il espère que ce sera le cas avec le sport.

« Je veux le faire pour préserver ma santé mais aussi pour ma mère qui ne cesse pas de me faire le reproche de fumer et d’esquinter mes poumons » poursuit-il.

Sa motivation s’est renforcée avec la décision des trois amis de s’encourager les uns les autres et de s’entraîner ensemble. Ils s’y rendent en fin de journée pour courir et s’adonner à de multiples mouvements.

« Nous avons remarqué sur place des jeunes qui s’entraînent avec l’aide d’un coach.

Celui-ci a y installé du matériel et il faut dire qu’il est très sollicité. Avec la fermeture répétitive des salles de sport, nous avons donc décidé de nous inscrire à ces séances » affirment-ils.

On ne peut pas ne pas s’interroger sur le respect ou non des mesures préventives sur les lieux. «Sincèrement, nous n’observons pas la distanciation physique, nous nous entraînons par groupes, c’est un peu serré » souligne Amine. Quant à la bavette, il est normal que l’on ne la porte pas, on étoufferait », explique-t-il.

Nadia Rechoud

%d blogueurs aiment cette page :