Les Etats Unis alertent sur une maladie liée à la COVID-19 découverte chez les enfants

Les autorités américaines ont émis, hier jeudi, un avertissement sur une maladie inflammatoire rare, mais potentiellement mortelle, touchant les enfants et probablement liée à la COVID-19.

Les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies parlent dans leur alerte de syndrome multi-inflammatoire chez les enfants (MIS-C). Elle a été signalée, pour la première fois, fin avril au Royaume-Uni. Une centaine de cas, dont au moins trois décès, ont ensuite été rapportés dans l’État de New York.

« Les prestataires de soins qui ont traité ou traitent des patients de moins de 21 ans correspondant aux critères de (la maladie) MIS-C doivent signaler les suspicions de cas à leur département de santé local », ont fait savoir les Centres de prévention américains (CDC).

Selon les CDC, l’hypothèse de cette maladie doit être considérée « pour toute mort infantile avec preuve d’une infection au SARS-CoV-2 ».

Les symptômes de fièvre et d’inflammation des organes semblent intervenir quatre à six semaines après que l’enfant a été infecté par le virus, alors qu’il a déjà développé des anticorps, selon le pédiatre Sunil Sood, du centre médical pour enfants Cohen à New York, interrogé par l’AFP.

« Ils avaient le virus, leur corps l’a combattu. Mais maintenant il y a cette réponse immunitaire différée et excessive », a-t-il expliqué.

Soheib Bagdad

%d blogueurs aiment cette page :