Les établissements de santé Oranais sous haute protection policière

La sureté d’Oran se met à l’heure de la protection des équipes sanitaire. Le dispositif de sécurité à l’intérieur et tout autour des établissements de santé est renforcé, apprend-on de source officielle.

Ainsi le CHU Benzerdjeb, l’EHU 1er Novembre, l’hôpital pédiatrique de Canastel, l’hôpital Medjeber Tami de Aïn El Turk sont sous l’œil vigilant des policiers.

Dans la droite ligne de la politique de protection des pratiquants de la santé publique adoptée dernièrement par les hautes autorités de l’Etat et en application de l’arrêté du wali d’Oran portant renforcement de la sécurité des personnels médicaux, des patrouilles motorisées de policiers surveilleront les alentours des établissements de santé pour sécuriser le périmètre et intervenir en appoint en cas d’urgence.

Des équipes policières en civil et tenues règlementaires seront constamment présentes aux entrées des services Covid, dans les urgences, les morgues et blocs administratifs pour protéger les lieux et mettre fin à tout comportement nuisible au travail des équipes médicales et paramédicales.

En plus de la protection des équipes médicales, paramédicales, administratives et ouvrières, les policiers veilleront à ce qu’aucune vidéo ou photo de malades pouvant leur porter atteinte ne soit prise et diffusée sur les réseaux sociaux. Le dispositif adopté sera opérationnel H24.
F. Z. Achour

%d blogueurs aiment cette page :