fbpx

Les essais sur le vaccin le plus prometteur sont brutalement arrêtés

Personne ne s’y attendait. Le groupe anglo-suédois a , à la surprise générale, suspendu les essais de phase III de son vaccin contre le Covid-19, après qu’un des participants est tombé malade de façon inexpliquée. Ce coup d’arrêt est annoncé alors que plusieurs pays avaient signé un contrat avec AstraZeneca pour se procurer des centaines de millions de doses de ce vaccin.

Le groupe anglo-suédois a annoncé, hier mardi, avoir suspendu l’essai clinique de son vaccin contre le Covid-19 après qu’un des participants a contracté une affection inexpliquée.

« Notre processus de vérification standard a été déclenché et nous avons volontairement suspendu les vaccinations pour permettre à un comité indépendant de procéder à l’examen des données de sécurité », a déclaré la porte-parole du groupe pharmaceutique britannique, Michele Meixell.

Il est à noter que l’essai sur ce vaccin développé par AstraZeneca en collaboration avec des chercheurs de l’Université d’Oxford, se déroule dans plusieurs pays, dont le Royaume-Uni, où l’affection a été signalée.

Pour le moment, aucun détail n’a été donné concernant la nature de cette affection, ni le moment où elle s’est déclenchée.

Selon le site d’information Stat News , spécialisé dans le domaine de la santé, qui a d’abord rapporté l’information, la suspension de cet essai a des conséquences sur les essais cliniques d’autres vaccins d’AstraZeneca, ainsi que sur les essais cliniques conduits sur des vaccins contre le Covid-19 par d’autres laboratoires pharmaceutiques.

Plusieurs pays ont signé des contrats avec les laboratoires d’AstraZeneca portant sur la livraison de plusieurs centaines de millions de doses. Ils espéraient être livrés les premières tranches d’ici la fin de l’année en cours.

Nora S.