fbpx

Les effets secondaires du vaccin Pfizer-BioNTech tuent 13 personnes fragiles en Norvège

En Norvège, c’est un peu l’inquiétude qui frôle la panique même si les autorités se sont empressées de normaliser le fait. L’agence nationale du médicament a annoncé hier samedi que 13 personnes, âgées et fragiles, sont décédées des suites de fièvres et nausées qui accompagnent dans certains cas la prise du vaccin Pfizer-BioNTech.

L’agence norvégienne des médicaments indique avoir établi un lien entre 13 décès survenus dans le pays et les effets secondaires du vaccin des laboratoires Pfizer et BioNTech contre le Covid-19, relate le média local Norway Today.

 Le site d’information précise que les victimes étaient toutes âgées de plus de 80 et avaient la santé fragile. 

« Pour les personnes les plus fragiles, même les effets secondaires relativement légers du vaccin peuvent avoir des conséquences graves », explique l’Institut norvégien de la santé publique. « Pour ceux qui ont de toute façon une durée de vie restante très courte, le bénéfice du vaccin peut être marginal ou sans importance, ajoute-on.

Selon l’Agence norvégienne des médicaments, les décès sont imputables aux fièvres et nausées qui sont des effets secondaires fréquents des vaccins ARNm. Et les autorités incitent la populo à continuer de se vacciner, surtout que ces effets secondaires de la vaccination n’ont pas une conséquence sur les personnes jeunes et en bonne santé.

De son côté, les laboratoires Pfizer ont très vite réagi en annonçant dans un communiqué que « le nombre d’incidents jusqu’à présent n’est pas alarmant et conforme aux attentes ».

Nora S

%d blogueurs aiment cette page :