Les crevasses aux talons : Nécessité d’y remédier pour des pieds soignés

Ce n’est pas une maladie, certes, mais ce problème très courant affecte les personnes qui en sont touchées. Les crevasses au talon sont inesthétiques, elles peuvent mêmes être douloureuses. Ces fissures plus ou moins profondes, plus visibles en été (port de tongs, de sandales…), donnent une image déplaisante aux yeux des autres, une image dont on se passerait volontiers mais ne sachant que faire. Il y a d’abord lieu de déceler ce qui peut en être à l’origine, ce qui permettrait d’éviter d’avoir les pieds fendillés. La cause la plus fréquente, c’est le manque d’hydratation en raison d’un faible niveau de glandes sudoripares qui fait que la peau sous le pied devient sèche, rugueuse et craquelée. On cite également la pression du fait d’une longue station debout ou du fait de l’obésité, de carences en vitamines, de maladies (la mycose des pieds, l’eczéma, le psoriasis, le diabète…), sans oublier le port de chaussures ouvertes, mais aussi le vieillissement de la peau. Avec l’âge, celle-ci devient épaisse et perd de son élasticité. Comme nous l’avons écrit plus haut, les crevasses peuvent être douloureuses en cas de fissures profondes ou de surinfection. Dans ce cas, le traitement doit être médical, une consultation s’impose chez un podologue qui doit user de la lame de bistouri pour décaper les peaux mortes avant de recommander l’application de pommade pour pieds secs et le recours à des crèmes nourrissantes et hydratantes. Lorsque les crevasses ne sont pas profondes et constituent un problème uniquement esthétique, on peut éliminer ces dernières à travers des méthodes faciles et peu coûteuses. Des bains de pieds sont nécessaires pour humidifier les peaux mortes avant de masser les pieds avec des huiles (huile d’olive, huile d’amande, ou un mélange de ces huiles) et de racler les cellules mortes avec une pierre ponce (un geste déconseillé toutefois aux personnes diabétiques), du marc de café ou du gros sel. Il est conseillé d’hydrater les pieds par la suite avec une crème hydratante ou une huile. Ces gestes doivent être réguliers, c’est la seule façon d’éviter une récidive et d’avoir des pieds soignés. Il convient aussi d’éviter le port de chaussures ouvertes.

Nadia Rechoud

%d blogueurs aiment cette page :