Les cantines scolaires : Assainissement et gestion efficiente

Le repas de midi dans les écoles primaires, en plus d’être un moment de convivialité pour les enfants, doit être bénéfique pour eux sur le plan nutritif et celui relatif à l’hygiène. Parmi les mesures à prendre pour la protection des élèves contre les maladies, ces espaces ne sont pas à négliger.

Un véritable nid à microbes susceptible de nuire à la santé des élèves si l’on ne prend pas soin du nettoyage des lieux, des objets et des aliments. Tout doit être pris en compte, des cuisines jusqu’à la plus petite éponge en passant par les ustensiles.

La préparation de la nourriture n’est pas un simple assemblage de denrées alimentaires destiné à bourrer l’estomac des petits, mais il faut avoir à l’esprit que le repas doit être appétissant, rassasiant et varié tout au long de la semaine.

Les collectivités locales ont l’obligation d’assurer une gestion efficiente des cantines scolaires (ressources et autres) là où elles existent, les parents quant à eux ont un droit de regard (à travers les associations de parents d’élèves) sur ce qui est proposé à leurs enfants.

Une question mérite d’être posée. L’état de santé des élèves  atteints de diabète et ceux affectés par la maladie cœliaque (intolérance au gluten) est-il pris en considération ?

Nadia Rechoud

%d blogueurs aiment cette page :