Les acouphènes ou quand le silence fait du bruit

Des bourdonnements dans l’oreille, un battement ou un sifflement, ces bruits qui résonnent dans l’oreille de façon permanente temporaire sont les premiers signes d’acouphènes. Se manifestant dans une oreille ou dans les deux, ce sont des bruits « parasites » qui sont entendus par la personne touchée alors qu’ils n’existent pas en réalité, et qui peuvent s’accompagner de pertes auditives ou d’une sensibilité aux bruits puissants (hyperacousie).

Ils peuvent prendre la forme de sifflements ou de vrombissements. Il existe deux types d’acouphènes : les subjectifs et les objectifs. Les acouphènes subjectifs (95 % des cas) résultent d’un dysfonctionnement du système nerveux auditif et le son n’est audible que par la personne concernée.

Par contre, les acouphènes objectifs correspondent à un bruit réel, créé par un trouble physiologique. Ils peuvent donc généralement être perçus par une autre personne, par exemple un médecin lors de l’examen auditif. Les acouphènes ne sont pas une maladie mais un symptôme.

Ils peuvent apparaître à n’importe quel âge, les causes sont multiples s’agissant des acouphènes objectifs. Les plus fréquentes sont une exposition à des bruits intenses et durables, une surdité brusque, des problèmes de circulation sanguine, des maladies de l’oreille moyenne ou interne (otite moyenne ou maladie de Menière), des troubles du tympan ou des dysfonctionnements au niveau de la mâchoire tel que le mauvais positionnement de la mâchoire ou grincements de dents.

On cite également parmi les facteurs favorisants, un bouchon de cérumen, un traumatisme crânien ou une blessure au cou. Il n’existe pas encore de traitement en mesure de soigner et de guérir les acouphènes. Il est toutefois possible d’apprendre à vivre avec ce symptôme, comme par exemple éviter le silence notamment le soir en posant sur la table de chevet un réveil qui émet un tic-tac ou en écoutant une musique douce. Un appareil auditif peut aider les personnes malentendantes souffrant d’acouphènes en leur faisant entendre les bruits environnants.

Nadia Rechoud  

%d blogueurs aiment cette page :