L’ENSB de Constantine se lance dans le dépistage du covid-19

Le directeur de l’Ecole nationale supérieure de biotechnologie (ENSB) de Constantine  Pr. Douadi  Khelifi, a annoncé aujourd’hui « l’ouverture d’un laboratoire d’analyse de covid-19 pour la wilaya de Constantine la  semaine prochaine, soit après juste après  l’Aid El Fitr».

Mis en place en coordination  avec le centre national de recherche en biotechnologie (CRBT) et soutenu par des jeunes médecins en matière d’équipements ce laboratoire implanté au sein de l’ENSB va renforcer le premier laboratoire  annexe de l’Institut Pasteur opérationnel depuis le 25 mars dernier et qui traite   quotidiennement entre 100 et 150 échantillons de dépistage de coronavirus venus  de plusieurs wilayas de l’Est.

Vers le  dépistage massif  de la population ?

Selon le responsable de l’annexe de l’IPA qui n’est autre que le directeur du CRBT Pr .Ammar Azioune «  le centre peut assurer jusqu’à 200 prélèvements par jour ».  Dotée d’un équipement de pointe de haut niveau de sécurité pour protéger le personnel médical des infections et prévenir une éventuelle contamination biologique qui risque de se propager en cas de fuite du virus du laboratoire, l’annexe constantinoise emploie une équipe médicale qui a été formée par des membres de l’équipe de biosécurité du CRBT.

« Cette approche nous permet un dépistage massif du covid-19 et des résultats délivrés dans des délais réduits à moindre coût» a précisé M Azioune qui expliquera qu’en ce temps de propagation du virus, le CRBT s’engage pleinement dans la lutte contre cette pandémie avec également  la production de gel hydro-alcoolique, la confection de kits de dépistage rapide avec la technologie  «CRISPR».

Ce projet qui est le premier du genre en Algérie,  permet de faire face au manque de tests de dépistage. En cours de confection par le CRBT, les tests permettront l’identification des anticorps produits par  l’organisme suite à une infection du covid-19. Les chercheurs au niveau du CRBT pensent déjà à  la possibilité d’un dépistage massif des personnes infectées par le coronavirus.  S’agissant de la pénurie du gel désinfectant, les étudiants de l’ENSB en collaboration avec le CRBT se sont mobilisés à produire du gel hydro-alcoolique et le distribuer au profit du personnel médical et aux travailleurs de l’aéroport Mohamed Boudiaf.

Souheila BETINA

%d blogueurs aiment cette page :