fbpx

Le rigoureux plan américain de vaccination va-t-il tomber à l’eau ?

Les laboratoires Pfizer ont informé des responsables s américains qu’ils ne peuvent garantir un grand approvisionnement en vaccins d’ici à l’été prochain,d’après des révélations faites au Washington Post.

Certaines sources ont expliqué au journal américain que cette incapacité à honorer la commande américaine est dûe principalement à l’achat à l’avance, par de tierses États de la majorité des vaccins produits ou à produire dans les prochains temps.

Les laboratoires Pfizer ont assuré qu’ils produiront en quantités les vaccins vers la fin du mois de juin. Cette perspective n’arrange évidemment pas les autorités américaines qui entrevoient là un échec de leur plan vigoureux de vaccination de toute leur population avant la fin du printemps, assurent des analystes repris par le Washington Post.

Les américains sont les plus touchés par la pandémie avec près de 15 millions de cas détectés, d’où leur volonté féroce de s’approprier les vaccins et endiguer la pandémie au plus vite.

L’administration américaine avait annoncé qu’elle a commandé 100 millions de vaccins chez Pfizer et une quantité considérable chez d’autres développeurs de vaccins prometteurs. L’équipe sortante de Trump assure que le problème d’approvisionnement en vaccins ne se posera pas jusqu’au deuxième quart de l’an prochain.

D’autres voix disent, par contre, que le problème de la disponibilité du vaccin aux USA se posera inéluctablement.

Nora S.

%d blogueurs aiment cette page :