fbpx

Le professeur Bacha fait savoir que les grands brûlés transférés depuis Tizi-ouzou sont atteints sur une large étendue allant des pieds, des mains jusqu’au cuir chevelu.

Le professeur Bacha du service des grands brûlés au CHU de Douera, fait savoir que les grands brûlés transférés depuis Tizi-ouzou sont atteints sur une large étendue allant des pieds, des mains jusqu’au cuir chevelu.
Ce qui rend encore plus grave ces cas, c’est l’inhalation des fumées qui ont touché les poumons. Une situation qui rend les cas présentés plus graves encore.
Le professeur Bacha affirme que les équipes soignantes font leur possible pour sauver ces vies humaines.