Le problème de pénurie de médicaments contre le sida en voie de résolution

La pharmacie centrale du CHU d’Oran a reçu son quota de médicaments contre le sida pour les mois de novembre et décembre, a-t-on appris auprès de la cellule de communication de cet établissement de santé, qui a rassuré que le problème de pénurie « est voie de résolution. »

La pharmacie centrale de l’hôpital a entamé la distribution des médicaments aux malades pour régler définitivement ce problème, a-t-on indiqué, faisant savoir que la direction générale du CHUO a déposé des listes des besoins en ce médicament pour l’année 2020 établie par la chef du service concerné.

La surcharge sur le CHU d’Oran a été à l’origine de la rupture du quota de médicaments pour 2019 deux mois avant la fin de cette année. Le CHU d’Oran prend en charge un grand nombre de malades porteurs du virus du SIDA, soit 3.521 originaires de différentes wilayas du pays outre 38 ressortissants africains, a-t-on indiqué.

D’autre part, la cellule de communication du CHUO a souligné qu’en dépit de l’instruction ministérielle 7 stipulant que les malades reçoivent le traitement et les médicaments au niveau des centres de prise en charge des sidéens implantés dans leurs wilayas respectives, le service concerné du CHUO continue d’accueillir des malades de différentes régions du pays.

 

Nouhad Ourabzani

%d blogueurs aiment cette page :