fbpx

Le Pr Zahra Farah, chef de service maternité- gynécologie du CHU de Douera « La femme enceinte doit se préserver du Covid-19 »

Toujours dans le cadre des entretiens réalisés par Esseha.com pour éclairer l’opinion publique sur les mesures prises par les différentes structures hospitalières, notamment dans la capitale, pour la prise en charge médicale des patients atteints du Covid-19, le Pr Zahra Farah, chef de service maternité- gynécologie du CHU de Douera, fera savoir que face à la gravité de la pandémie qui sévit dans le monde, des décisions ont été prises concernant le service qu’elle dirige afin d’assurer le bon fonctionnement mais aussi préserver la santé des parturientes.

Le Pr Farah dira, à ce titre, avoir « limité toutes les consultations qui ne sont pas importantes, tout en gardant l’activité obstétricale d’urgence qui est fondamentale, donc nous prenons en charge la femme enceinte et son enfant, quelle que soit la situation ». Elle conseillera toutefois aux femmes enceintes de ne pas sortir de la maison quand ce n’est pas nécessaire « Si les consultations périodiques sont passées, si on n’a rien, on peut attendre. A chaque fois qu’on peut reporter une consultation, il faut le faire et ne pas sortir, surtout s’il n’y a rien d’urgent ou de pertinent. Maintenant, si on est face à une grossesse à risque, il ne faut pas laisser les choses se compliquer, il y a toujours le service minimum dans les services de CHU, des EPH ou même chez vos médecins et correspondants, sinon, le service d’urgences est toujours assuré à l’hôpital ».

Revenant sur les risques encourus par la femme enceinte en cas de contamination par le Corona virus nouveau, le Pr Zahra Farah précisera : « Il faut savoir que l’ordre émis pour tout le monde est le confinement que ce soit pour la femme enceinte ou son entourage parce qu’on n’a pas assez de données pour savoir comment va elle va réagir face à ce covid. La physiologie de la femme enceinte fait d’elle une personne fragile ainsi que l’enfant qu’elle porte. On n’a, certes, pas d’études particulières par rapport à la grossesse sur Covid mais ce qui est sûr, c’est que la détresse respiratoire est plus grave chez la femme enceinte de par sa physionomie et les changements physiologiques qui surviennent.  Il est donc important qu’elle se prémunisse et qu’elle préserve sa santé » et d’ajouter que si, toutefois, la femme enceinte  est amenée à se rendre à l’hôpital, elle doit absolument déclarer au personnel soignant si elle a été contact, si elle a été dans une zone d’endémie ou si elle rentre d’un voyage. « Cela va permettre au personnel soignant de l’isoler des autres parturientes et de prendre les précautions qu’il faut pour la prendre en charge et par rapport à eux-mêmes car il faut savoir que le capital du personnel médical et paramédical est actuellement très précieux, il ne faut pas qu’on passe à la contamination des autres patientes ou à celle du personnel. D’où notre conseil de respecter le confinement, de respecter les règles d’hygiène et de se préserver au maximum. Tant que ce n’est pas nécessaire, il ne faut pas sortir de chez soi ».

Kamir B.

%d blogueurs aiment cette page :