Le Pr Salah Eddine Bendib, chef de service de Radiologie au CPMC : Le dépistage du cancer du sein permet d’éviter 30 % de cas

Le Pr Salah Eddine Bendib, chef de service de Radiologie au CPMC, a affirmé que le dépistage du cancer du sein permet, en moyenne, d’éviter 30 % de cas alors que le diagnostic précoce en réduit 50 % le taux de mortalité, insistant sur la prise en charge « pluridisciplinaire » des cancéreux, laquelle doit inclure le généraliste, l’oncologue, le radiologiste, etc .
Revenant sur l’état des lieux de la prise en charge du cancer du sein, à travers le Programme national de dépistage, le spécialiste a notamment relevé la mise en place d’un cahier des charges supposant un protocole d’exploration, la formation spécifique des radiologistes et autres intervenants ainsi que l’établissement de critères d’accréditation des centres de dépistage.
« Ce programme national ne peut réussir sans le Plan Cancer et le Système national de santé auxquels il est étroitement lié », a-t-il conclu avant de rappeler l’audit effectué dans les zones pilotes de dépistage du cancer du sein à Biskra, Laghouat, Tipaza, Tlemcen, etc.
De son côté, le Pr Bouzbid, du CHU d’Annaba, a assuré qu’une meilleure hygiène de vie fera éviter 40 % des cas de cancer, tous types confondus, qu’une vaccination en réduit 1/4 des cas alors qu’une prise en charge thérapeutique « correcte » aboutit à 1/3 des cas de guérisons.
Abordant le rôle de la société civile dans le domaine de la prise en charge du cancer du sein, la présidente de l’association El Amel-CPMC, Hamida Ketab s’est félicitée de « l’accompagnement », depuis 20 ans, des patientes , dont le nombre ne cesse d’évoluer, de même que les actions entreprises sur le plan du dépistage et de la prévention.

Tinhinane B.

%d blogueurs aiment cette page :