fbpx

Le ministre de la santé visite son secteur à Boumerdes pour lui donner une impulsion

Le ministre de la santé, Pr Abderrahmane Benbouzid, a effectué ce samedi une visite dans la wilaya de Boumerdes. Une sortie sur terrain qu’il a décidée, d’après sa déclaration, « pour encourager le personnel médical et paramédical, écouter les doléances des praticiens de la santé publique et donner du souffle au secteur sanitaire dans la wilaya ».

La délégation ministérielle qui s’est déplacée par bus, notons-le, a entamé sa visite par une inspection du laboratoire d’analyses Covid-19 ouvert au niveau de l’EPH de Thénia. Puis, elle s’est rendue au site qui abrite le projet de construction d’hôpital de 240 lits à Boumerdes. Sur le site, le ministre a insisté sur l’obligation que le nouvel hôpital en construction soit fait selon des normes modernes.

Le ministre de la santé s’est ensuite déplacé au chantier de l’école de formation paramédicale d’une capacité d’accueil de 250 postes pédagogiques, sise au quartier Essahel.

Lors d’une réunion avec les élus locaux et les praticiens de la santé, le ministre a déployé la nouvelle de conduite de la politique de santé publique adoptée par le gouvernement, et pour laquelle des moyens conséquents sont mobilisés. Pr Benbouzid a, en outre, mis l’accent sur l’importance de la formation comme pilier central de l’impulsion nouvelle donnée au secteur de la santé.

Après avoir étalé l’importance stratégique que prend la création récente d’une agence nationale de sécurité sanitaire, ses prérogatives et ses missions, le ministre de la santé a exprimé une certaine inquiétude par rapport aux nombreux cas enregistrés dans certaine wilayas, notamment Setif. Ce qui explique le fait que le premier déplacement de la cellule dédiée aux enquêtes épidémiologiques soit réservé à Sétif, selon les propos du ministre.

Dans l’après-midi, la délégation ministérielle s’est rendue au site qui abrite le projet de construction d’un hôpital de 120 lits à Boudouaou, et à la polyclinique de la même ville.

Tinhinane B.

%d blogueurs aiment cette page :