fbpx

Le ministre de la santé prend part à une conférence virtuelle sur la problématique du vaccin Covid-19 en Afrique

Le professeur Abderrahmane Benbouzid, ministre de la santé, tient part à la Conférence virtuelle sur l’accès équitable aux vaccins contre la Covid-19 en Afrique qui se tient aujourd’hui lundi et demain mardi.

Cette conférence virtuelle, organisée par les centres Africains de contrôle et de prévention des maladies ( CDC-Africa ) , est une occasion pour les professionnels de la santé, les chercheurs, des experts en santé publique et des décideurs politiques, de débattre des obstacles qui pourraient surgir lors de la distribution des vaccins contre la Covid-19 en Afrique.

Plusieurs points sont inscrits à l’ordre du jour de cette rencontre. Les participants auront à échanger sur les modalités de financement de l’achat et de l’allocation par l’Afrique d’un éventuel vaccin-19, discuter des stratégies de distribution aux Etats membres de l’UA des vaccins COVID-19 potentiellement efficaces et des stratégies d’engagement et de communication communautaires pour assurer l’adoption de tout vaccin COVID-19 potentiellement efficace.

Le ministre de la santé, Abderrahmane Benbouzid, aura certainement l’occasion d’exposer l’expérience Algérienne en matière de lutte contre cette pandémie mondiale et faire part aux partenaires Africains de l’approche scientifique et rationnelle adoptée par le gouvernement Algérien articulée autour de l’achat du vaccin le plus sûr t le plus efficace, en collaboration étroite avec le conseil scientifique, et la mise en place d’une logistique adéquate pour assurer, à l’échéance arrivée,  une distribution rapide et sécurisée, garantissant une couverture complète du territoire sans distinction de régions.

Notons que les Centres Africains de contrôle et de prévention des maladies est une institution adoptée par le 26 sommet de l’Union Africaine tenu en janvier 2016. Ces centres ont vu officiellement le jour en janvier 2017. Africa CDC est une institution technique spécialisée de l’Union africaine créée pour soutenir les initiatives de santé publique des États membres et renforcer la capacité de leurs institutions de santé publique à détecter, prévenir, contrôler et répondre rapidement et efficacement aux menaces de maladies. Africa CDC aide les États membres de l’Union africaine à fournir des solutions coordonnées et intégrées pour palier aux insuffisances de leur infrastructure de santé publique et de leurs capacités en ressources humaines. Elle renforce la surveillance des maladies dans le continent , offre des diagnostics de laboratoire et prépare  la réponse aux urgences sanitaires et aux catastrophes qui pourraient surgir en Afrique.

Nora S.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :