Le ministre de la santé n’exclut pas de nouvelles mesures sanitaires

Le ministre de la santé, Pr Benbouzid, n’évacue pas la possibilité d’adoption de mesures sanitaires coercitives dans le cas d’une éventuelle dégradation de la situation pandémique dans le pays.

Le premier responsable de la santé publique qui s’exprimait ce dimanche matin sur les ondes de la radio nationale estime par ailleurs que le repassage du nombre de cas positifs au dessus de la barre symbolique de 200 ne veut nullement dire une rentrée de l’Algérie dans une phase 2 de la Covid-19. 

Restant sur le sujet, le ministre a exprimé une certaine désolation face au relâchement observé dans l’observation des mesures préventives. Il n’a pas omis au passage d’exhorter les partis en campagne électorale de respecter le protocole sanitaire adopté.

Pr Benbouzid a également rassuré les parents d’élèves et l’opinion publique nationale de l’efficacité du protocole sanitaire adopté par le ministère de l’éducation nationale et validé par le comité scientifique. Il a appelé toutes les parties à rester exclusivement à l’écoute des autorités sanitaires officielles sur ce dossier pour se parer de toute mauvaise interprétation des données réelles. 

Nora S