Le ministre de la santé : « le port des bavettes est fortement recommandé et les circoncisions collectives ne sont pas autorisées »

Le ministre de la santé, Abderrahmane Benbouzid, a lancé cet après midi par la voie du journal électronique Esseha.com un appel pressant aux Algériens et Algériennes de se conformer strictement aux mesures de prévention dictées par les autorités sanitaires, en insistant beaucoup sur l’importance de porter les bavettes sur les lieux publics. Une occasion pour le premier responsable de la santé publique en Algérie d’aborder l’attitude que doivent adopter les citoyens à l’occasion de l’approche des fêtes de l’Aïd.
Le ministre de la santé a d’emblée déclaré que les circoncisions collectives sont formellement interdites cette année à cause des risques liés au coronavirus.
Le professeur Benbouzid a invité les Algériens à comprendre à bon escient cette mesure douloureuse qui est prise dans l’intérêt des familles.
Toutefois, le ministre estime qu’il reste admissible la circoncision individuelle sous condition ferme de limiter l’opération à la présence exclusive de l’enfant, d’un seul parent et du personnel de santé avec une veille absolue sur le respect de toutes conditions sanitaires requises.
Le ministre aurait souhaité autoriser des opérations de circoncisions séquentielles dans les structures sanitaires mais, connaissant les difficultés de faire régner l’ordre dans ce genre de circonstances, l’option a été abandonnée.
Par ailleurs, le ministre a souhaité que le confinement soit strictement respecté les jours de fête de l’aid. Il prévoit même de soumettre une recommandation sanitaire dans ce sens aux hautes autorités du pays du fait que ce volet ne relève pas du ressors de son département.

Soheib Baghdad

%d blogueurs aiment cette page :