Le ministre de la santé instruit les responsables des hôpitaux pour une reprise progressive des activités

Les malades souffrant d’autres pathologies que le Covid-19 vont pouvoir être pris être pris en charge incessamment avec le retour des différents services des hôpitaux à leurs activités habituelles. Le ministre de la Santé, de la Population et de Réforme Hospitalière, Pr Abderrahmane Benbouzid, a répondu favorablement aux cris de désespoir des malades et à l’inquiétude des médecins quant à l’état de santé de leurs patients dont les visites de suivi et de contrôle ont été suspendues depuis près de deux mois, notamment ceux qui ont subi des interventions chirurgicales.

Le premier responsable du secteur a en effet donné instruction aux responsables des hôpitaux pour la reprise des activités interrompues en raison de leur astreinte à la lutte contre le nouveau Coronavirus. Il a justifié sa décision par le souci de permettre aux malades de se faire soigner (surtout ceux atteints de pathologies lourdes et les cas urgents telles que les personnes ayant subi une intervention chirurgicale), et par le constat d’une stabilité et d’une meilleure compréhensibilité par rapport à la prise en charge des patients atteints du Covid-19. La reprise doit toutefois intervenir de manière progressive, a souligné le ministre qui a instruit les responsables des hôpitaux et les médecins sur « le respect de toutes les mesures préventives décidées dans le cadre de la lutte contre le nouveau coronavirus ».

Nadia Rechoud

%d blogueurs aiment cette page :