fbpx

Le ministre de la santé inspecte les centres de vaccination de la capitale

le ministre de la santé, Pr Abderrahmane Benbouzid, a effectué ce dimanche une visite d’inspection à plusieurs centres de vaccination de la capitale où il s’est enquis des conditions de travail des équipes médicales et des conditions d’accueil des citoyens.

Lors de cette sortie de terrain qui l’a mené à Benaknoun, Baraki, Dar El beida et Rouiba, le ministre a maintes fois confirmé que l’objectif principal de cette campagne de vaccination est l’atteinte d’un taux suffisant pour garantir une immunité collective et briser la chaine de contamination.

Aucune description disponible.

Le ministre a assuré que plusieurs hôpitaux sont fin prêts pour accueillir les malades et qu’il n’est nullement tolérable qu’un citoyen qui se dirige vers un établissement hospitalier soit renvoyé sous prétexte qu’il n’y a pas de place. Les autorités sanitaires peuvent réquisitionner des hôtels et  des navires si nécessaires pour en faire des hôpitaux de circonstance. L’ANP a aussi mis à disposition un hôpital ainsi que l’ANIE.

Aucune description disponible.

Quant à la campagne de vaccination, le ministre a assuré que les mosquées se sont mis de la partie pour servir de points de vaccination. L’opération démarrée la semaine écoulée a donné de bons résultats et les autorités feront l’effort d’aménager des espaces plus confortables dans ces lieux de culte pour encourager les fidèles à faire davantage de pas vers la vaccination.

Selon le ministre, la vaccination se fera dans le proche avenir y compris dans les usines, les entreprises, les institutions administratives car les conditions d’organisation y sont plus favorables.

Mieux encore, le ministre révèle avoir instruit les DSP d’acheminer les vaccins aux domiciles des personnes âgées qui ne peuvent pas se deplacer vers les centres de vaccins. Des ambilances seront aussi mobilisées au niveau des quartiers

Pr Abderrahmane Benbouzid avoue qu’on ne peut pas obliger des gens à se faire vacciner mais le comité scientifique travaille sur l’idée de trouver un mécanisme qui poussera des catégories de citoyens à se faire vacciner, comme par exemple conditionner un enseignant à présenter une carte de vaccination pour pouvoir dispenser les cours à nos enfants en toute sécurité.

Aucune description disponible.

Le retour au confinement général n’est pas prévu par les autorités à l’heure actuelle, affirme le ministre de la santé. il en veut pour preuve le communiqué présidentiel sanctionnant la réunion du président de la république avec le comité scientifique où il est question d’application rigoureuse des mesures préventive et la sanction des contrevenants conformément à la réglementation y afférent.

Aucune description disponible.

Lors de sa tournée, le ministre a salué le courage des équipes de santé qui travaillent dans des conditions de chaleur intenables. Il les a encouragé à persévérer car la sécurité sanitaire dépend de leur effort et sacrifice. Il s’est entretenu avec les citoyens venus se faire vacciner et les a exhorté à convaincre leurs proches, voisins et amis à faire de même pour atteindre l’immunité collective, surtout les vaccins sont disponibles. Rien que pour ce mois de juillet, l’Algérie recevra 4 millions de doses, et il en sera de même pour le mois d’Août.

Meriem Azoune

 

%d blogueurs aiment cette page :