fbpx

Le ministre de la santé dénonce un dysfonctionnement dans le mécanisme COVAX

L’Algérie recevra ce samedi 920 000 doses de vaccins anti-Covid-19 et seront distribués à travers les établissements sanitaires du pays.

L’annonce a été faite par le ministre de la santé, Pr Abderrahmane Benbouzid, qui précise que l’acquisition des vaccins prend un aspect politique à cause de la tendance hégémonique des pays riches voulant avoir la main mise sur le marché des vaccins, rapporte le site de la radio nationale.

En dépit des contacts à travers les visio-conférences et les contrats signés avec des laboratoires, certaines parties n’ont pas honoré leurs engagements, à l’instar du mécanisme COVAX, devant fournir entre 12 et 16 millions de doses, s’est restreint à ne fournir ce mois d’avril que 5000 doses.

Le ministre de la santé a révélé que le mécanisme COVAX a opté la fourniture de vaccins aux pays africains les plus pauvres et les pays riches.

Devant cet état de fait, le ministre appelle les autorités officielles et la diplomatie Algérienne à agir auprès de ces parties en vue de les pousser à respecter leurs engagements et fournir les vaccins commandés. 

Nora S

%d blogueurs aiment cette page :