fbpx

Le ministre de la santé annonce le lancement du registre national de refus et la relance prometteuse des greffes

Le ministre de la santé et de la réforme hospitalière a annoncé, ce jeudi 06 mai, la mise en place et le lancement du registre national de refus. Un acquis qui concrétise un des aspects de la loi sur la santé et qui facilitera la tâche aux praticiens  de déterminer avec aisance les donateurs en état de mort cérébrale.

Le ministre a également révélé que la survenue de la pandémie du Covid-19 a ralenti les opérations de greffe d’organe et la dynamique a repris après que les équipes spécialisées, en coordination étroite avec l’agence nationale des greffes ( ANG ), aient consenti, à partir d’octobre 2020, des efforts considérables pour relancer les opérations dans le respect des protocoles définis par les équipes scientifiques et le ministère de la santé.

 » 94 opérations de greffe d’organe ont été réalisées de janvier 2021 à ce jours, contre 91 tout au long de l’année 2020. Quant à la greffe des cellules souches, 60 opérations ont été enregistrées durant le premier trimestre 2021 contre 315 durant toute l’année 2021″, souligne le Pr Benbouzid  pour mettre en exergue cette reprise graduelle et prometteuse tant attendue par les familles des patients.

Nora S.