Le ministère de la santé accorde un congé exceptionnel aux femmes enceintes

En application des dispositions de l’alinéa 2 de l’article 7 du décret n°20-69 du 21 mars 2020 (…) et en raison de la situation épidémiologique actuelle, à laquelle sont confrontées les personnels de la santé exerçant dans les établissement public de santé, il est nécessaire de vous rappeler qu’une attention particulière doit être accordée à la catégorie vulnérable », lit-on dans une note signée par le secrétaire général du ministère de la santé.

Le document du ministère a précisé que « les personnels prodiguant des soins et en contact permanent avec les patients, notamment les femmes enceintes au troisième trimestre et les personnes atteinte de maladies chroniques doivent être mises en congé exceptionnel»

Cette mesure est prise suite au tragique décès d’une femme médecin enceinte au niveau de l’hôpital de Ras El Oued dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj.

Une décision qui a fait réagir le président du syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP), Lyes Merabet qui, dans une publication sur sa page facebook, a critiqué le retard mis dans la prise de cette décision.
Tinhinane. B

%d blogueurs aiment cette page :