Le déconfinement total reste tributaire des comportements des citoyens

La vie va reprendre progressivement son cours, après trois mois de confinement partiel marqués par l’arrêt d’un certain nombre d’activités en raison de la crise de la Covid-19. Une période extrêmement difficile pour l’ensemble des citoyens et pour le pays, sans oublier les familles qui l’ont vécue dans leur chair avec la perte d’un proche et parfois de plusieurs membres.

C’est dire la valeur d’un retour à une existence « normale » après qu’elle ait été mise entre parenthèses afin d’endiguer la propagation de cette terrible infection, et l’importance, pour tout un chacun, de veiller à ce que cette reprise se fasse avec beaucoup de précaution. Nous devons absolument adopter de nouvelles habitudes qui seront en conformité avec la lutte contre un danger omniprésent.

Il faut savoir, en effet, que le virus nous accompagnera encore, que le redémarrage ne veut pas dire que cette pandémie – qui a fait des centaines de milliers de morts et bouleversé le monde – est finie. Il est encore là, et sera là dans l’attente d’un vaccin et nous devons nous résoudre à accepter de coexister avec lui, en lui fermant toutefois toutes les voies qui pourraient faciliter sa circulation et sa transmission.

Nous connaissons tous maintenant les gestes barrières qui doivent être intégrés dans la manière de nous conduire chaque jour. Ils ont été répétés à souhait par les professionnels de la santé, par les paramédicaux, par les agents d’entretien et tout le personnel qui s’est retrouvé au premier rang de la lutte contre le nouveau Coronavirus.

Le rush devant les étals de denrées alimentaires et devant l’entrée des magasins doit être exclu, ce genre d’attitude a d’ailleurs mené rapidement à la fermeture des commerces qui avaient rouvert avant le Ramadhan et à une hausse des cas de Covid-19 par la suite.

Nous devons tous nous sentir responsables. La distanciation sociale (ou physique) et le port d’un masque font partie des moyens de prévention contre la contamination, avec le lavage fréquent des mains et l’usage du gel hydro alcoolique.

Les médias et les réseaux sociaux se sont fait l’écho de la mise en place de mesures préventives dans les transports en commun, des mesures qui vont conduire à la réduction de leurs capacités.

Il appartient à chacun de se montrer compréhensif par rapport à ces mesures et d’attendre son tour, il est temps que l’on rompe avec les bousculades. Il faut donc comprendre que le déconfinement total reste tributaire de nos comportements et de notre aptitude à adopter toutes les précautions requises.

Rachida Merkouche

%d blogueurs aiment cette page :