Le corona est virulent à leur égard, les personnes fragiles doivent se confiner

Les spécialistes de la santé, nationaux comme étrangers, sont unanimes : dans 80% des personnes, contaminés au covid19 développent des formes bénignes de la maladie. Les 20% des patients, nécessitant une hospitalisation pour détresse respiratoires ou autres complications, avaient des antécédents pathologiques chroniques et un système immunitaire affaibli par l’âge.

Le virus est relativement stable, c’est-à-dire qu’il ne subit pas des mutations importantes. Il n’est pas virulent chez les sujets jeunes et en bonne santé. Il n’en demeure pas moins qu’il se propage rapidement, deux fois plus vite que le syndrome grippal. Et c’est là où se situe sa dangerosité.

Un porteur sain ou un malade léger est en mesure de contaminer un sujet vulnérable, lequel ne pourrait pas forcément résister au coronavirus et peut-être en mourir. Le confinement chez soi, est en conséquence, primordial pour préserver la santé des populations à risque.

A défaut de pouvoir rester à la maison, les praticiens de la santé recommandent des gestes de prévention simples : éviter les poignées de mains, les accolades et les embrassades ; se désinfecter les mains régulièrement avec du gel hydro-alcoolique ; porter des masques de protection dans les endroits fermés, dans les hôpitaux et face aux personnes malades.

Ces consignes de base sauveraient des vies et éviteraient au pays une hécatombe sanitaire auquel il n’est pas préparé.

Anais Kadri

%d blogueurs aiment cette page :