Le CAMRA décline l’invitation du ministère de la santé

 

Les médecins résidents ont décliné l’invitation, de l’inspecteur général de la santé Mr Bouredjouane, à une réunion prévue ce 29 avril à 15h30, au ministère de la santé, de la population et de la réforme hospitalière.  Ils ont également décidé de mettre en exécution leur menace d’arrêter les gardes, en appelant le ministère de la santé à un dialogue et à un travail de fond pour trouver des solutions justes, réalistes et efficaces  aux différentes revendications  de médecins protestataires.

Le Collectif autonome des médecins résidents Algériens (CAMRA) a dénoncé, dans un communiqué rendu public « le manque de précision » concernant l’invitation émise par le département de Mokhtar Hasbellaoui.

Le collectif précise « Nous avons reçu hier, un appel de l’inspecteur général de la santé Mr Bouredjouane pour annoncer une réunion à la date d’aujourd’hui pour 15h30 , et ce , sans nous préciser plus de détails sur l’objet de la réunion. Exigeant une invitation officielle avec ordre du jour et la liste des présents, les médecins résidents    ont décidé de ne pas se rendre à ladite réunion, et ce, en raison « du mutisme du ministère quant à notre requête de précisions, adressée par Email à la tutelle »

Les médecins résident ont également dénoncé « les tentatives de manipulation médiatique encore une fois utilisées par le ministère de la santé en annonçant une réunion aux médias alors même que nous n’avons pas confirmé notre présence le but étant évident pour tous …  » ont –ils précisé, dans ledit communiqué.

Le ministère de la santé a pour sa part affirmée, à travers un communiqué rendu public, le refus de du CAMRA, d’assister à la séance de discussion programmée pour ce dimanche 29 avril. Selon les rédacteurs du communiqué, cette réunion devait se tenir « sous la présidence du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière et avec la participation de MM. les secrétaires généraux de la Santé et de l’Enseignement supérieur ainsi que d’autres cadres supérieurs des deux départements »

Pour rappel, les médecins résidents algériens, sont prêts à boucler leur sixième mois de grève, et ce, en raison de la stérilité des 12 rencontres qui ont déjà eu lieu avec la tutelle. Les médecins protestataires continuent à réclamer la suppression du service civil et son remplacement par des incitations financières, en rejetant le projet de la loi de santé, soumis pour adoption au parlement aujourd’hui, le 30 avril.

N. Nedjari

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :