fbpx

L’autisme en Algérie : Les instructions du premier ministre Abdelaziz Djerrad

Le Premier ministre Abdelaziz Djerad a rappelé, hier mercredi, à l’occasion de la tenue du conseil du gouvernement,  que le traitement du dossier de l’autisme, qui concerne de nombreux secteurs, doit se faire en parfaite coordination afin de concrétiser, dans les meilleurs délais, plusieurs mesures, annonce un communiqué rendu public par les services du premier ministère.

Les mesures abordées par le premier ministre se déclinent en :

1.L’élaboration et l’amendement des textes réglementaires devant régir le trouble de l’autisme au niveau de tous les secteurs concernés et ce, en concertation avec les experts, la communauté scientifique et la société civile activant dans le domaine.

2.La création d’un Centre National de Référence de l’Autisme en partenariat avec les Centres spécialisés étrangers, ayant de l’expérience en la matière.

3.la création d’une Ecole Nationale Supérieure pour la Formation d’Enseignants spécialisés dans le domaine de l’autisme.

4.La mise en place d’un plan de communication national avec la consécration d’une journée nationale pour la sensibilisation aux troubles de l’autisme.

5.L’encouragement de la recherche scientifique dans le domaine de l’autisme en partenariat avec les institutions internationales spécialisées.

Cette instruction du premier ministre a été faite sur la base d’un premier rapport d’étape portant sur un état des lieux de l’autisme en Algérie et les principaux éléments pour l’élaboration de la stratégie nationale de sa prise en charge ont été présentés à cette occasion. Un rapport présenté par  le ministre de l’Education Nationale qui préside un groupe de travail interministériel mis en place à l’effet d’élaborer une stratégie nationale de prise en charge de l’autisme, conformément  aux instructions du Président de la République données lors du Conseil des Ministres du 18 Avril dernier.

Meriem Azoune