fbpx

L’Algérie vise l’exportation près de 5 milliards de dollars de produits pharmaceutiques

Le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Lotfi Ben Bahmad, a déclaré aujourd’hui, mardi, sur les ondes de la chaine III, que l’Algérie envisage d’exporter près de 5 milliards de dollars de production pharmaceutique algérienne. Dans le viseur du ministre, un pouvoir d’exportation de quantités de médicaments égales à celle qu’elle importe, afin de rééquilibrer ses comptes.

Cette politique d’exportation, selon le ministre, doit s’appuyer sur les producteurs locaux et même sur les sociétés pharmaceutiques étrangères présentes en Algérie.

Le ministre qui s’exprimait dans l’émission « L’invité de la rédaction » que diffuse la radio chaine III, révèle que l’Algérie a des projets de production de médicaments contre le diabète, de médicaments anticancéreux et de certains médicaments thérapeutiques.

Il a aussi annoncé l’attente de l’entrée en production d’une quarantaine d’entreprises de production de produits de soins, à partir du mois prochain. L’une d’elles va produire un traitement, « jusqu’ici sous monopole », pouvant être utilisé contre la Covid-19, révèle-t-il encore.

%d blogueurs aiment cette page :