fbpx

L’Algérie produira les vaccins Spoutnik V et Sinovac dès septembre à Constantine

Le ministre de l’industrie pharmaceutique, Lotfi Benbahmed, a levé le voile sur le dossier de production du vaccin anti covid-19 en Algérie, annoncé rappelons-le, le mois d’avril dernier.

« Nous sommes en contacts très avancés pour la production du vaccin (anti-Covid). Des réunions ont lieu, plusieurs fois par semaine, entre Saïdal, le ministère de l’Industrie pharmaceutique, l’IPA (Institut Pasteur d’Algérie) et des chercheurs locaux, et on peut annoncer que nous allons produire effectivement et le vaccin russe et le vaccin chinois », a révélé Lotfi Benbahmed lors de son passage à la radio.

« Il s’agit de deux technologies différentes mais dans un premier temps, nous commencerons par la répartition aseptique, c’est-à-dire que nous aurons la matière première qui sera traitée et mise en flacon sur le site de Constantine », explique le ministre en exprimant une confiance accordée aux partenaires  Gamaleya et le fond d’investissement direct russe ainsi que la société Sinovac (Chine),  qui « vont nous permettre de pouvoir produire ces vaccins dans les meilleurs délais ».

Le ministre a souligné que la production des vaccins Spoutnik V et Sinovac se fera, dès septembre, sur le le site de production de Constantine.

S’agissant du vaccin chinois, Lotfi Benbahmed a souligné que l’institut Pasteur  s’est mis d’accord avec Sinovac pour la livraison de 15 millions de doses d’ici la fin de l’année. Le site de Constantine produira 2,5 millions de doses chaque mois, avec possibilité d’augmentation de capacité si nécessaire.

Meriem Azoune

%d blogueurs aiment cette page :