fbpx

L’Algérie face au Coronavirus chinois : Système d’alerte déclenché au niveau des hôpitaux, ports aéroports

Bien qu’aucun cas n’ait été enregistré en Algérie à ce jour, l’Algérie a déclenché son système d’alerte. Les services de santé ont reçu des instructions fermes pour parer à d’éventuels imprévus suite à l’apparition du Coronavirus en Chine.

Selon le Dr Djamel-Eddine Fourar, directeur de la prévention au ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, un dispositif d’alerte et de riposte a été mis en place par l’Algérie. Des instructions ont, à ce titre, été données aux médecins afin de redoubler de vigilance et prendre en charge les cas dès leur apparition.

« L’OMS n’a encore donné aucune instruction ou alerte, ni aux opérateurs économiques ni aux passagers, concernant l’apparition récente du Coronavirus en Chine pour mettre en garde contre les menaces du virus dans le monde » a indiqué le Dr Fourar. Néanmoins, l’Algérie qui a déjà fait face à l’instar d’autres pays aux virus pandémiques ne veut pas être prise de cours.

Au niveau des frontières, ports et aéroports d’Alger, les contrôles des passagers à l’arrivée ont été renforcés, surtout pour ceux provenant de Chine, mais aussi de Dubaï, Doha et Istanbul. « Des équipes médicales permanentes ont été dépêchées au niveau du port et de l’aéroport international d’Alger pour ausculter les voyageurs et les isoler au cas où ils seraient soupçonnés d’être porteurs du virus » a fait savoir, le Dr Fourar lors d’une conférence de presse, indiquant par ailleurs que, depuis jeudi dernier, des caméras thermiques ont été installées pour prévenir l’arrivée de personnes présentant de la température et donc susceptibles d’être porteuses du coronavirus. Les aéroports d’Oran et de Constantine sont, également, équipés de ces caméras.

Concernant l’éventuel rapatriement des étudiants algériens installés à Wuhan, le directeur de la prévention au ministère de la Santé a fait savoir que « le dossier des étudiants algériens en Chine sera abordé avec les services compétents des ministères des Affaires étrangères et de l’Enseignement supérieur ». Pour ce qui est des hommes d’affaires et autres Algériens devant se rendre en Chine, il dira qu’« Il vaut mieux reporter son voyage en Chine sauf nécessité ».

Pour rappel, les symptômes de ce coronavirus sont pratiquement les mêmes que ceux de la grippe saisonnière, à savoir fièvre supérieure à 38 °C, une toux, une fatigue inhabituelle ou une myalgie, une dyspnée. Pour cela, il est utile de recommander de redoubler de vigilance car la prévention reste la meilleure façon de se prémunir de ce virus.

Kamir B.

%d blogueurs aiment cette page :