fbpx

La xérose ou la sécheresse excessive de la peau et la vertu de l’hydratation

Elle est rugueuse, irritée, elle manque de souplesse et elle tiraille. Il est évident que la peau souffre dans ce cas, elle est même parcourue de squames notamment au niveau des bras et des jambes. Déshydratée, la peau est dépourvue de cette fine couche de graisse à sa surface, le rôle de celle-ci étant de ralentir l’évaporation de l’eau.

La peau excessivement sèche, ou xérose qui est son appellation médicale, peut avoir des conséquences désagréables aussi bien en termes de vie sociale et affective que sur le plan professionnel. Elle affecte évidemment la qualité de vie des personnes atteintes quant à leur apparence physique importante à leurs yeux au sein de leur communauté et dans leur lieu de travail, sans oublier de dire que les démangeaisons engendrées par cette sècheresse sont très incommodantes.

Les causes de cette affection sont nombreuses. On cite notamment les rayons ultraviolets, l’usage de détergents et de produits de toilette trop agressifs, le contact avec les substances chimiques, mais aussi certains traitements médicaux (contre le cholestérol et la chimiothérapie notamment), et certaines maladies comme le psoriasis, l’eczéma, l’anorexie, le cancer.  Les bains trop chauds et un climat froid et sec sont également pointés du doigt. Les produits hydratants et des émollients sont à la base du traitement de la peau sèche, en association si besoin est (quand la sécheresse est exagérée) à des huiles ou crèmes anti-déshydratation telles que l’huile végétale, de paraffine ou de jojoba, la vaseline ou la cire d’abeille.

Il faut savoir que les produits consistants de par leur contenu élevé en substances grasses sont les mieux adaptés à ce genre de soins, comme c’est le cas des crèmes par exemple, contrairement aux lotions. Il convient également de procéder à une hydratation régulière de la peau avec des produits glycérinés. Lorsque la peau est, en plus, irritée, une crème à l’hydrocortisone est toute appropriée pour apporter un apaisement. Toutefois, l’hydratation la mieux indiquée pour le visage doit se faire avec des solutions moins visqueuses, ce qui permettrait d’empêcher l’obstruction des pores et d’éviter ainsi la formation de boutons. La persistance du problème en dépit de ces soins devrait, bien évidemment, amener à consulter en milieu médical.

 

Nadia Rechoud

%d blogueurs aiment cette page :