La silymarine contenue dans l’artichaut contribuerai à la prévention et au traitement du cancer

Source élevée de fibres et de nombreuses vitamines tels la vitamine B1, B2 (riboflavine), B3 (niacine), B5 (acide pantothénique), B6 (pyridoxine) ainsi que la vitamine C. L’artichaut est apprécié tant pour ses feuilles que pour son cœur au goût raffiné.

Il possède un fort pouvoir antioxydant qui procurerait de nombreux bénéfices pour la santé. Il est également une source, de calcium, de phosphore, de Potassium, et de Zinc. L’artichaut soulage les troubles digestifs, stimule l’appétit et surtout réduit le taux de cholestérol.

Les parties comestibles de l’artichaut renferment une grande variété d’antioxydants, tels que certains composés phénoliques et des anthocyanines. La silymarine, un autre antioxydant de l’artichaut, pourrait contribuer à la prévention et potentiellement au traitement spécifique du cancer.

Il renferme de l’inuline, un sucre non digestible de la famille des fructanes. L’inuline est qualifiée de prébiotique, c’est-à-dire qu’elle n’est pas digérée ni absorbée par l’intestin grêle, mais fermentée par la flore bactérienne du côlon.

De plus, des études tendent à démontrer un effet bénéfique de l’inuline sur la régulation des lipides sanguins, en particulier auprès d’individus hyperlipidémiques. D’autres travaux indiquent que l’inuline pourrait jouer un rôle dans le contrôle de la glycémie.

Des études ont révélé que l’inuline jouerait un rôle dans la diminution des risques de cancer du côlon chez l’humain et d’autres études révèlent que l’inuline pourrait avoir un effet protecteur contre le cancer du sein et de l’intestin.

Certaines données indiquent que la consommation d’extraits de feuilles d’artichaut pourrait être bénéfique dans le traitement de l’hypercholestérolémie en diminuant les taux sanguins de cholestérol.

Il faut savoir que l’artichaut constitue une source élevée de fibres alimentaires. Avec 4,7 g pour un artichaut de taille moyenne, il représente respectivement 12 % et 19 % des apports quotidiens recommandés en fibres pour les hommes et les femmes de 19 ans à 50 ans. L’artichaut renferme deux types de fibres. Dans son cœur, on retrouve 18 % de fibres insolubles et 27 % de fibres solubles. Tandis qu’on attribue aux fibres insolubles la capacité de prévenir la constipation, les fibres solubles peuvent contribuer à la prévention des maladies cardiovasculaires et au contrôle du diabète de type 2. De plus, une alimentation riche en fibres variées est associée à un plus faible risque de cancer du côlon et peut aider à contrôler l’appétit en apportant plus rapidement un sentiment de satiété.

Il y a lieu de signaler que l’extrait de feuilles d’artichaut est contre-indiqué en cas d’obstruction des voies biliaires parce que, dans ce cas, une stimulation de la production de bile pourrait provoquer de graves problèmes.

Houyam.Rana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :