La marche dépure l’organisme, prévient les maladies et élimine le stress

Faire de l’exercice rebute beaucoup de personnes, enclines à la flemme de faire travailler leur corps et de se décoincer les articulations. Pourtant, on pourrait presque dire que c’est un procédé miracle pour garder une bonne santé physique et mentale. Il existe toutefois un moyen d’éviter nombre de maladies et de garder un bon moral, sans contorsions ni acrobaties.

La marche – c’est d’elle qu’il s’agit – possède de nombreuses vertus et est facile à pratiquer. Il n’est pas besoin de se rendre régulièrement dans une salle de sport, ce qui constitue un écueil pour certaines et certains par manque de temps ou de moyens financiers, pas besoin non plus d’attirail ni d’entraînement. Il suffit d’enfiler des vêtements et des chaussures confortables et de filer dehors.

On se sent léger, on se sent bien, on a la forme et le moral, mais ce n’est pas tout. Les effets positifs de la marche se ressentent également sur la tension artérielle. C’est l’un des exercices qui permettent d’éviter l’hypertension artérielle, d’où le conseil des médecins de faire de la marche, rapide bien évidemment. Il en ressort plusieurs avantages pour l’organisme, et pour le bien-être de façon générale.

Entre 30 mn et 40 mn trois fois par semaine au minimum favorisent la régénération du cerveau. L’impact de la marche sur le cerveau a été révélé par une étude menée par des chercheurs de l’Université de l’Illinois aux États-Unis. Ces derniers ont fait une étude comparative en testant d’abord l’état de santé des personnes sédentaires avant de commencer à exercer cette activité physique, et après avoir marché pendant un an, pendant 40 minutes, trois fois par semaine.

L’étude a conclu qu’il y avait une création de nouvelles connexions neuronales dans le cerveau des personnes qui ont fait partie de l’échantillon. La marche permet à l’organisme de se débarrasser rapidement des déchets qui, en s’accumulant, pourraient étouffer les cellules et provoquer une inflammation.

Elle est également bénéfique quant à la circulation sanguine et l’oxygénation du sang, ce qui permet aux cellules de recevoir l’oxygène et les nutriments dont elles ont besoin. On sait au moins que cet exercice fortifie les muscles et les articulations notamment au niveau des genoux, et prévient les phlébites en raison du fait que la marche sollicite les jambes et donc en mesure d’éliminer les caillots de sang. Elle soulage les douleurs au dos et les spécialistes de la santé assurent qu’elle peut même aider à perdre du poids. C’est dire à quel point la marche peut être avantageuse pour chacun d’entre nous.

Nadia Rachoud

%d blogueurs aiment cette page :